Contexte

Le contexte


Depuis 40 ans, la production de déchets a doublé en France. Ce phénomène est intimement lié à l’évolution de nos modes de vie et de consommation. 

414 kg de déchets (déchets collectés en porte à porte : ordures ménagères, déchets recyclables, verres et encombrants) ont été produits par habitant pour l’année 2019 sur le Syndicat TRI-OR,

167 kg de déchets ont été déposés en déchetterie par habitant pour l’année 2019.

Production des déchets par habitant sur le territoire : 581 kg 
 

La prévention des déchets : pourquoi ?

Trier c’est bien ; cela permet de recycler, mais jeter moins c’est encore mieux ! 
La prévention consiste à réduire l’impact de nos déchets sur l’environnement en diminuant les quantités produites par les ménages et les entreprises et donc les quantités de déchets collectées et traitées. La prévention peut aussi être qualitative, c'est-à-dire en diminuant la nocivité des déchets au niveau de la conception des produits, en utilisant des produits moins dangereux et ne les mélangeant pas aux autres déchets. 

Les principes de la prévention peuvent s’appliquer à toutes les étapes de la vie des produits que nous consommons : de leur conception jusqu’au moment où l’on cherche à s’en séparer. 

Le programme de prévention

Le syndicat TRI-OR poursuit sa politique de prévention des déchets à travers la mise en oeuvre d’actions concrètes et de son programme de prévention des déchets.
Ce que prévoit la réglementation :
- Loi « transition énergétique pour la croissance verte » du 7 août 2015, avec comme principales mesures dans la réduction des déchets : objectif de réduction de 50% de l’enfouissement d’ici à 2025, augmentation des tonnages recyclés, réduction des déchets ménagers de 10% sur la période 2010-2020, la fin des sacs plastiques à usage unique, le tri à la source des déchets alimentaires et la lutte contre le gaspillage alimentaire.
- Le Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD) d’Ile de France a été présenté à la Commission Consultative d’Elaboration et de Suivi (commission composée de tous les élus et acteurs du monde des déchets) en décembre 2018.
A la lecture du plan définitif, sans être exhaustif, les objectifs à atteindre se déclinent de la façon suivante :
La politique menée dans le cadre de la prévention vise à répondre aux objectifs règlementaires, tout en maîtrisant les coûts liés à la collecte et au traitement des déchets.

 

« Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas ! »